Arduino, le kit de base pour bien débuter

0 1 227

La programmation sur Arduino nécessite d’acheter du hardware, Le coût du hardware nécessaire pour programmer sur Arduino n’est pas excessif. Mais il faut garder à l’esprit qu’en fonction des projets que vous souhaitez réaliser, le matériel en jeu peut vous demander d’investir plus que prévu. Comptez environ entre 100 et 150 dinars tunisiens pour l’acquisition d’un kit de base afin de bien débuter.

La carte Arduino

Afin de pouvoir commencer à programmer, il vous faut acquérir une carte Arduino UNO R3, son prix varie en fonction du type de carte désiré (UNO, MEGA, NANO). On trouve des cartes originales, On trouve aussi des contrefaçons qui se reconnaissent par leur prix nettement inférieur à celui des cartes officielles.
Plusieurs sites de vente de matériel électronique vous la proposent à environ 45 dinars Tunisiens.

La « breadboard »

Ensuite il faut prévoir une plaque d’essai ou breadboard qui est indispensable pour tester et interfacer ses projets. C’est une plaque en plastique avec des rangées de trous dans lesquels nous planterons nos composants.
son coût varie entre 5 et 15 dinars tunisiens/plaque. Une seule suffit pour commencer, elle permet de réaliser tous les montages pour des débutants.

Les fils de connexion

Il vous faudra aussi des fils pour la connexion des composants entre eux et vers l’Arduino : des jumpers. Ces fils existent sous plusieurs formats avec une connectique au bout (femelle/femelle, mâle/mâle, mâle/femelle). Vous pouvez bidouiller avec des trombones ou autres trucs métalliques fins, mais réellement, le jumper devient vite indispensable. Le prix de la nappe et d’environ 4 dinars Tunisiens. Voici à quoi ressemble un jumper :

Les composants

Enfin, il vous faudra les composants que vous souhaitez contrôler avec votre carte Arduino. Voici la liste que je qualifierais de prioritaire pour réaliser quelques montages simples :

  • LED (pour produire de la lumière) : Au moins 30 Leds, vous pouvez panacher les couleurs, leurs prix est d’environs 200 millimes/Led.
  • Résistances (pour contrôler le courant) : 10 de 220 Ω, 10 de 10 kΩ, 10 de 1 KΩ. Leurs prix est d’environs 50 millimes/Résistance.
  • Contacteurs ou bouton poussoir (pour interagir avec le montage) : Leurs prix est d’environs 500 millimes/Contacteur.
  • Potentiomètres (pour créer des variations) : 1 de 10 KΩ. Leurs prix est d’environs 2 dinars/Unité.

Vous n’en aurez pas pour plus de 20 dinars. Ces composants se trouvent dans n’importe quelle boutique d’électronique.

Les modules de base

Servo-moteurs (pour créer des mouvements) : un seul suffira, pilotable sur 5V. son prix est de l’ordre de 15 dinars tunisiens.

Moteur CC (courant continu) + Roue: 2, qui fonctionnent avec une tension entre 3V et 6V. Leurs prix est de l’ordre de 15 dinars l’unité.


Une puce L293N, pour piloter les moteur CC. Son prix est de l’ordre de 18 dinars.


Un capteur température/humidité (DHT11), son prix ≈ 12 dinars


Une photorésistance son prix ≈ 1 dinars

Pour réaliser des montages avancées d’autres modules seront nécessaires (généralement un peut plus cher) pour réaliser des connexions à bases d’ondes hertziennes, wifi ou Bluetooth.
Par exemple le module Bluetooth HC05 coûte environ 30 dinars/unité.


Un kit de base de module pour Arduino composé de 37 capteurs est proposé à la vente pour la modique somme de 150 dinars tunisiens environ (le prix du kit peut varier énormément en fonction de la qualité de fabrication des capteurs).


Je mettrais à jour cet article assez souvent pour vous fournir d’autres informations à propos des composants de base pour débuter à programmer avec Arduino (Il a été rédigé rapidement pour répondre aux questions urgentes des collègues à propos du matériels nécessaire pour débuter à tester quelques montages simples).

Finalement, je rappelle souvent que L’objectif des ateliers Robotique n’est pas de former des électroniciens; mais d’ouvrir la porte pour les élèves vers une activité de loisir riche et formative, En favorisant une Pédagogie Active et une dynamique collaborative pour que notre discipline (Sciences informatiques) devient une compétence interdisciplinaire pour évoquer une éducation créative et innovante.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.